Quel rapport, avec les difficultés sexuelles ?

On peut se demander quel rapport peut-on établir entre la théorie du déconditionnement appliquée en sexo-rééducation et les difficultés sexuelles...

En fait, si l'on part du principe que notre corps a "enregistré" un comportement sexuel inadapté (éjaculation trop rapide, anorgasmie chez la femme ou chez l'homme, difficultés d'érection, etc.), on comprend mieux que pour permettre à notre corps de "réapprendre" un nouveau "fonctionnement", il soit nécessaire, avant tout d'effacer en quelque sorte le "vieil enregistrement", autrement dit, de passer par un déconditionnement.

Ce déconditionnement ne peut pas se faire d'une façon brutale mais "tout en douceur".

L'objectif est de remplacer progressivement un "mauvais" comportement par un autre plus adapté.

Bien que le premier soit "mauvais", vous ne pouvez pas l'annuler : l'ancien comportement doit s'éteindre pour laisser place, progressivement au nouveau.

Comme pour tout déconditionnement, si l'on veut progresser trop rapidement, on s'expose à un blocage ou à une régression ; dans ce cas, il convient de revenir sur les derniers éléments de progrès, afin de repartir à nouveau dans la même direction.

 
© 2018 sexo-reeducation.com
Joomla! is Free Software released under the GNU General Public License.
Designed by: wordpress themes Country Inn and Suites Bountiful